Integralia a déjà installé l’éthylotest dans ses minibus.

Le carrossier a déjà mis en place un système de mesure par éthylomètre sur tous ses modèles.

 

« Si tu bois, ne conduis pas » était l’un des slogans les plus populaires promus par une campagne de la Direction générale de la circulation (DGT) en 1985, l’évolution consistera désormais à remplacer le message par « Si tu bois, ne démarre pas ». 

Une directive de l’Union européenne de 2019 a servi à inscrire dans la nouvelle loi sur la circulation et la sécurité routière l’utilisation obligatoire de l’éthylotest anti-démarrage dans les véhicules nouvellement homologués à partir de 2022. Mais qu’est-ce que cet appareil exactement et comment fonctionne-t-il ? Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif qui empêche le démarrage du véhicule jusqu’à la réussite d’un alcootest, que le conducteur doit effectuer avant de commencer le voyage ou après un arrêt de plus de 30 minutes.

Le système deviendra obligatoire en deux phases. La première commence le 6 juillet 2022, date à laquelle les véhicules nouvellement homologués devront l’avoir mis en œuvre. La seconde partie interviendra le 7 juillet 2024, après quoi elle sera obligatoire pour toutes les nouvelles immatriculations de véhicules de tourisme. 

Dans le cas du système Integralia pour minibus, l’éthylotest électronique est connecté au processus de démarrage du véhicule et est géré, comme s’il s’agissait d’un interrupteur au démarrage. Le conducteur souffle dans le petit éthylotest qui est relié par un câble à l’intérieur du tableau de bord et, si aucun alcool n’a été consommé, le circuit se ferme et le moteur du véhicule se met à rugir.

Integralia, agréé pour l’installation et le contrôle de l’éthylotest

En prévision de ce qui allait se passer, Integralia a travaillé pendant des années pour que les véhicules soient équipés d’éthylotests. L’équipe d’homologation de la carrosserie a effectué toutes les démarches pour se conformer à la législation en Europe : accords avec les laboratoires pour respecter le certificat ISO qui vérifie l’installation correcte des éthylotests et la certification qui permet de contrôler annuellement leur bon fonctionnement. En outre, Integralia est prête à installer l’interface et le système dans n’importe lequel de ses modèles pour les entreprises qui souhaitent que leur flotte de minibus soit conforme aux futures obligations réglementaires.

 

Les composants utilisés par Integralia pour l’installation de cet éthylotest anti-blocage proviennent de la marque allemande Dräger, une entreprise internationale de premier plan qui garantit la durabilité, la qualité et le bon fonctionnement du système. 

Un engagement en faveur de la sécurité routière

Les autorités européennes ont mis en œuvre ce système dans le but de maximiser la sécurité des occupants des véhicules de transport de passagers, malgré le fait que le directeur général de la direction générale du trafic d’Espagne, Pere Navarro, ait déclaré à plusieurs reprises que le secteur du transport routier de passagers en Espagne « est peut-être le plus sûr de tous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.